Indonésie le programme de lutte contre la déforestation en danger selon Greenpeace

first_imgIndonésie : le programme de lutte contre la déforestation en danger selon GreenpeaceGreenpeace indique que le programme de lutte contre la déforestation mis en place par l’Indonésie pâtit de l’influence des industries productrices d’huile de palme et de pâte à papier.Le gouvernement indonésien avait mis en place en mai 2010 un moratoire visant à réduire la déforestation sur son territoire. En échange d’une aide d’un milliard de dollars accordée par la Norvège, le programme avait été rendu possible.À lire aussiLes tamanoirs, des animaux plus dangereux qu’ils n’en ont l’airMais dans son rapport “REDD Alert” Greenpeace affirme que des programmes industriels prévoient de tripler la production d’huile de palme d’ici 2020 et de pulpe et pâte à papier d’ici 2025. Les industries, de mèche avec des fonctionnaires, se serviraient des textes et de leurs définitions ambiguës afin de classer les forêts dans les catégories “dégradées” de façon à légitimer la plantation de palmiers à huile ou d’acacias. Les zones de plantation envisagées comptent pour 40% des forêts indonésiennes encore présentes (l’équivalent de la surface de la Norvège et du Danemark réunis).Le risque de voir les fonds REDD (réduction des émissions liées à la déforestation), “qui sont destinés à soutenir la protection des forêts, être en fait utilisés pour favoriser leur destruction” est bien réel pour l’association écologiste.Selon les experts de l’Onu, la déforestation représente 17% des émissions globales de gaz à effet de serre, soit plus que le secteur du transport.Le 24 novembre 2010 à 12:59 • Emmanuel Perrinlast_img read more

Read More →

Renault intégrera une tablette tactile dans ses voitures la Rlink

first_imgRenault intégrera une tablette tactile dans ses voitures: la R-linkRenault va lui aussi proposer une tablette tactile mais entièrement tournée vers l’automobile. Celle-ci peut être résumée en un GPS augmenté et connecté à Internet.La tablette R-link est une tablette née d’un partenariat entre le constructeur automobile Renault et le fabricant de GPS TomTom. Cet appareil se veut le centre numérique de votre automobile, indique Challenges. La fonction première de cet appareil reste la navigation. On retrouvera toutes les qualités du service de TomTom sur un appareil disposant d’un confortable écran tactile de 7 pouces, qui vraisemblablement ne sera pas multi-point mais ce n’est pas le plus important, l’usage au volant n’est pas tellement adapté aux mouvements tactiles complexes.L’avantage de cet appareil par rapport aux autres GPS, c’est cet aspect tablette clairement revendiqué. La R-link reste constamment connectée à Internet et tourne sous un système Android, à l’interface entièrement retravaillée pour un usage en voiture, ce qui lui permet d’accéder à l’Android Market et ses centaines d’applications.Concrètement, l’utilisateur aura accès à ses mails, à ses réseaux Facebook ou Twitter, à de l’information via une application du quotidien gratuit Metro, lire un film ou se servir de l’assistance à la conduite par Coyote. Une cinquantaine de logiciels seront disponibles et d’autres seront plus tard proposées gratuitement ou en version payante, sur un store dédié à l’appareil.À lire aussiSamsung : Une tablette contrôlée par le cerveau en développement Pour ceux qui se posent la question d’une navigation aussi étoffée dans un appareil destiné à être utilisé pendant la conduite, Renault répond en intégrant un système de reconnaissance et synthèse vocale, qui lira notamment les réseaux sociaux sans avoir à regarder l’écran une seule seconde.Renault déploiera les premiers modèles d’R-link dans ses prochaines Clio et la future Zoe, les deux prévues pour la fin de l’année 2012, après une généralisation sur tous les modèles du constructeur. La connexion se fera sur le réseau mobile 2G, mais rien n’a été dévoilé sur la facturation de ces connexions, option supplémentaire pour l’utilisateur ou prise en charge par Renault.Le 12 décembre 2011 à 13:30 • Maxime Lambertlast_img read more

Read More →